Rechercher
  • Front Républicain Citoyen

De l'organisation d'une concertation nationale

"Tout ce qui vaut la peine d'être fait, mérite et exige d'être bien fait" P. Chesterfield


Le dialogue national inclusif que nous appelons de tous nos vœux, s'il doit être organisé, aura pour seul mérite de léguer aux générations futures une Nation totalement refondée, débarrassée des pratiques anciennes qui ont agenouillé notre pays. Nous avons longtemps appelé de tous nos vœux à l'organisation d'une conférence nationale en Guinée, en vue de corriger les erreurs du passé et de refonder notre société nationale. Cet appel a été renouvelé lors des élections contestées et controversées de 2020. Nous avions pensé ce jour encore que la thérapie passerait par un dialogue national inclusif, en vue de légitimer la Nouvelle République auprès de tous. Nous avons choisi la stabilité et la cohésion sociale en lieu et place du désordre.


Le régime de Conakry par ses récentes démarches, vient de fixer un Cap. Est ce le bon? Il a choisi la concertation publique en lieu et place de la concertation nationale. La nuance réside dans le fait que la concertation publique est une démarche permettant à l'exécutif de faire adhérer les populations à un projet donné. C'est une démarche unilatérale qui le plus souvent, a pour objectif d'imposer une ligne aux populations. Alors que la concertation nationale vise à fédérer les composantes de la Nation autour d'un projet commun. C'est une démarche participative, holistique sous la direction du Président de la République, mais qui tient compte de l'intérêt et des opinions particuliers de chaque composante de la Nation. C'est à cette deuxième forme que nous invitons l'exécutif. Quelque soit sa dénomination, nous pensons que les guinéens doivent se parler, se dire les vérités, se contredire et trouver une voie consensuelle sur notre passé, notre présent et notre futur.


Mais nous constatons que certains proches du président préfèrent la voie unilatérale du dialogue. Derrière cette démarche verticale se cachent certains caciques qui ont peur de leurs bilans et agissent contre l'unité nationale. Nous leur disons qu'une concertation publique laissera une Guinée encore plus divisée que jamais. Nous leur disons que toute démarche unilatérale s'écroulera tel un château de cartes. Parce que le socle d'une société qui se veut pérenne, c'est la fraternité Républicaine. Qu'ils sachent que seule une concertation nationale nous permettra de sortir de ce blocage.

Que Dieu bénisse la Guinée et l'Afrique



10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout